Société Française de Psycho-Allergologie

Annoncer une allergie grave

Un Français sur trois souffre d’allergies pouvant entraîner des réactions sévères.
Les médecins qui doivent annoncer ce risque se sentent souvent démunis face aux patients.

2 jours de formation
14 et 15 septembre 2019

Les Guérisons Inexpliquées

jeudi 10 octobre 2019
Hôtel Bedford
17, rue de l’Arcade, 75008 PARIS

Initiation à l’hypnose médicale

démystifier l’hypnose médicale.
Identifier les caractéristiques de l’hypnose.
Expliquer comment cela fonctionne.
Adresser à bon escient un patient vers un collègue qui pratique l’hypnose.

2 jours de formation
26 et 27 octobre 2019

Empathie et écoute du patient et de ses proches

Analyser les difficultés.
Identifier les obstacles à la communication.
Pratiquer l’empathie.
Pratiquer l’écoute active.
Décoder la communication non verbale.
Favoriser l’expression des émotions.

Une journée de formation
dimanche 17 novembre 2019

L’EMDR

mardi 19 novembre 2019
Au Petit Riche
25, rue Le Peletier, 75009 PARIS

QUI SOMMES-NOUS ?

La Société Française de Psycho-Allergologie est une association loi 1901 qui se donne pour but d’étudier les liens entre le patient allergique, sa pathologie et son environnement selon ses dimensions psychologique, culturelle, sociale et politique afin de contribuer par son action à une meilleure qualité de soins grâce à la prise en charge globale du patient.

Voir les statuts de la SFΨA

Contacter la SFΨA

QUE VOULONS-NOUS FAIRE ?

Rassembler des professionnels de différents horizons (médecins et professionnels de santé, psychologues, psychanalystes, sociologues, philosophes, historiens, ethnologues, anthropologues, politiciens, autres professionnels) pour mener une réflexion sur les liens entre l’individu allergique et son environnement.

Améliorer la reconnaissance de l’allergie et du patient allergique en tant que malade par les médecins et l’univers médical, mais aussi par l’ensemble de la société.

Voir les travaux de la SFΨA

La SFPA dans la presse

Trois articles parus sur le site du Parisien le 18 février 2019 mentionnent la SFPA.